La requête vocale et son impact sur le SEO

La démocratisation du smartphone et l’arrivée des assistants virtuels dans les foyers bousculent nos habitudes et favorisent de plus en plus l’essor de la requête vocale. Sundar Pichai CEO de Google, assurait en mai 2016 que “plus de 20% des requêtes formulées depuis des mobiles, sont des requêtes vocales“.
Par ailleurs Northstar Research révélait en 2014 que 55% des adolescents déclaraient utiliser quotidiennement la recherche vocale.
requete-vocale-howto-muiltple-voice-languages

recherche-vocale-referencement-seo1

Tout d’abord qu’est-ce qu’une recherche vocale ?
Une recherche vocale est une recherche sur un moteur de recherche, formulée à la voix depuis un ordinateur, un smartphone ou un assistant virtuel.
Ces bouleversements dans la manière d’effectuer une recherche, obligent les éditeurs et professionnels du digital, à repenser leur référencement naturel, en prenant en compte ces nouvelles requêtes.
Le 13 décembre 2017, Google publiait Evaluation of Search Speech – Guidelines, un guide afin d’aider les éditeurs et professionnels du secteur, à formuler des réponses correspondant aux requêtes vocales.
Voici les critères officiels, utilisés par Google pour juger de la qualité d’un contenu pour les requêtes vocales :
– La satisfaction utilisateur : ce critère peut paraître logique, mais la réponse doit répondre à la question formulée.
– La longueur : la réponse ne doit ni être trop courte, ni trop longue, la longueur parfaite n’existe pas et dépend de la question.
– La formulation : aucune faute grammaticale n’est tolérée.
– L’élocution : la prononciation et la prosodie doivent être parfaites.
L’essor de la requête vocale implique de repenser la manière d’optimiser son référencement naturel :
– S’assurer que le site en question est totalement responsif, avec intégration Google Map et badge Google+
– Répondre à des phrases, plutôt qu’à des mots-clés => penser longue-traine,
– Répondre à des requêtes très précises,
– Proposer du contenu riche; revoir sa stratégie éditoriale,
– Utiliser le marquage sémantique pour donner un maximum d’informations aux robots de Google (formatage en microformat).
– Proposer une page FAQ questions-réponses
– Se référencer sur des sites de notation comme Trip Advisor, Google+, Yelp, Yahoo.
– Intégrer des expressions clés comprenant des superlatifs subjectifs comme “meilleur”, “best”, “recommandé”, “mieux noté”…
infographie-seo-requete-vocale
Quand utilise-t-on la recherche vocale ?
Pourquoi utilise-t-on la recherche vocale ?
J’accompagne entreprises publiques et privées dans l‘élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie SEO.
Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à demander un devis.
Menu